Nouvelles-hybrides

Le site de la revue Nouvelles-hybrides et des éditions du Céphalophore entêté

Archives de la Catégorie ‘J-P L.G.’

une promenade à remonter le temps

Par • 2 Sep, 2014 • Catégorie: J-P L.G.

    Tous ceux qui ont participé à une ou plusieurs de ces promenades alchimiques dont Jean-Pierre Le Goff avait le secret (transmutant la rêverie spectrale des mots en réalité incarnée dans le paysage, ou inversement la poésie éparse et muette du paysage en expression consciente et concentrée) liront avec plaisir, dans la dernière livraison […]



Bruno Duval : EN VENTE LIBRE

Par • 17 Avr, 2014 • Catégorie: J-P L.G.

Un jour viendra où les sonnets de Nerval paraîtront limpides, et l’on ne saura plus à quelle source étancher sa soif de poésie hermétique. Prévoyant ces temps trop solaires, Bruno Duval s’est dévoué pour fabriquer des conserves d’obscurité   D’UN COUP DE H L’ETHER NIE  T DE L’êTRE MAL BARRÉ PAR SA CONTRE-ADDICTION INTERNE D’INERTIE […]



Le monde à l’envers

Par • 31 Oct, 2013 • Catégorie: J-P L.G.

« Le roman policier est une drogue, qui déforme toutes les proportions de la vie et fait voir le monde à l’envers. Dans le roman policier, il s’agit toujours de découvrir des secrets qui sont cachés derrière des événements extraordinaires. Dans la vie, c’est exactement l’inverse. Le secret n’est pas tapi à l’arrière-plan. Nous l’avons […]



 » La banalité elle-même est déjà du merveilleux !

Par • 29 Oct, 2013 • Catégorie: J-P L.G.

Je ne fais que noter. Il est possible que je donne aussi aux choses un certain éclairage, comme fait l’éclairagiste sur une scène plongée dans la pénombre. mais il n’en est rien: en réalité la scène n’est pas dans la pénombre, elle est inondée par la lumière du jour. C’est ce qui fait que les […]



Le Salon de l’Autre Livre

Par • 22 Nov, 2012 • Catégorie: Bibliothèque de neige, J-P L.G., Opinions sur rue

sans autres lecteurs   Tenir un stand au Salon de l’Autre Livre (S.A.L., c’est du propre) est un excellent exercice de patience : on peut en effet passer des heures à attendre les curieux intelligents et cultivés qui s’arrêteront, intrigués et admiratifs, devant les livres formidables que l’on propose, et essaieront de déterminer si l’intérieur […]



To Woody Allen’s To Rome with love

Par • 5 Sep, 2012 • Catégorie: J-P L.G., Opinions sur rue

« C’est long », « Je me suis ennuyée », « Je n’ai ri qu’une seule fois », « Ce n’est pas grand chose » … Bon : ils se trompent, mais une fois de plus ou de moins, et ce sont des amis, ou même pire. Voyons les critiques (celle qui les a sélectionnées, pour l’affichage du cinéma d’art et essai de Châteauroux, […]



Travaux de la commission de modernisation des locutions et proverbes

Par • 31 Août, 2012 • Catégorie: J-P L.G., Travaux de l'Académie pour la rectification du Passé

Ne dîtes plus : « gai comme un pinson« , mais 2. Ne dîtes plus :  » elle est verte comme une jument« , mais 3. Ne dîtes plus : « aimable comme une porte de prison« , mais 4. Ne dîtes plus : « drôle comme une blague suisse racontée par un belge« , mais 5. Ne dîtes plus « rouge comme […]



La Marseillaise des moustiques

Par • 2 Août, 2012 • Catégorie: J-P L.G.

Nouveau Rouget de L’Isle (qui n’est pas né à Lille, comme Chaval a essayé de le faire croire, mais à Lons-le-Saunier, en 1760 – et est mort en 1836 à Choisy-le-Roi, peut-être de n’avoir pas réussi à trouver un patelin au nom plus républicain), quoique plutôt breton (?), Jean-Louis Bailly, fénéonisant notoire pour les uns, […]



Que les pesticides ont de beaux noms !

Par • 11 Juil, 2012 • Catégorie: J-P L.G., Nyre Loire, Toponymes improbables

L’agence de pata-tourisme Latourex (http://www.latourex.org/latourex_fr.html) propose un itinéraire de vacances auquel Antonin Artaud n’aurait pas pensé : vous n’avez jamais été intéressé par le Club Med, vous avez épuisé les ressources du tourisme classique, vous aimez l’humour vert-noir, vous rêvez de voyages originaux, qui vous procurent le frisson de l’aventure quoique sans risques réels, et […]



En deçà de la mélancolie (Gerhard Richter et

Par • 27 Juin, 2012 • Catégorie: Hermann Krankwein : Le coin de l'(h)amateur d'(h)art, J-P L.G.

  les cent mille couleurs du gris)   Grande célébration parisienne de Gerhard Richter, pour ses quatre-vingts ans : peintures au Centre Pompidou, et œuvres sur papier au Louvre. Ceux qui, entre tous les arts, aiment la peinture, spécifiquement, devraient se réjouir : il s’agit incontestablement et d’un grand peintre et d’un grand artiste, dont les […]